5 actions à mettre en oeuvre pour réussir son networking.

Voici le premier billet consacré au networking. Le deuxième billet sera consacré aux attitudes et aux comportements à adopter pendant les événements à proprement parler.

Le networking est une des manières d’entrer en contact avec des personnes pouvant influencer vos affaires tant positivement que négativement. Il peut être tout à fait bénéfique à partir du moment où vous suivez certains conseils. Il peut s’avérer catastrophique si vous vous y prenez mal. N’oubliez pas qu’on a jamais deux fois l’occasion de faire une première bonne impression. (A voir sur le sujet le billet sur le « comportement »)

Si vous suivez ces 5 conseils à la préparation de votre networking, tout devrait bien se passer et vos affaires ne s’en sentiront que mieux :

  1. Considérez les autres comme une richesse.

    Pour faire du bon networking, il faut aimer les autres, faire preuve d’empathie et avoir une réelle envie de les aider à progresser. Si vous ne pensez qu’à vous et que vous vous dites que l’autre n’est là que pour que vous vous en serviez pour arriver à vos fins, vous n’irez pas très loin, pire, vous serez vite catalogué ou étiqueté… et je vous assure que ça ne sera pas positivement. Avoir envie d’aider les autres et que ça se sente, c’est un atout considérable. De plus, l’ascenseur peut être parfois renvoyé, ce qui n’est pas désagréable.

  2. Avant toute chose, fixez-vous également des objectifs.

    N’allez pas vous balader dans des événements sans avoir un objectif en tête. Ils peuvent être très variés. Ça peut aller du fait de serrer la main et d’engager une conversation avec telle ou telle personne, jusqu’à obtenir un rendez-vous ou vous faire recommander.

  3. Sélectionnez les événements et les endroits à fréquenter.

    Avant d’investir quoi que ce soit, renseignez-vous si l’événement en vaut la peine, s’il est bien organisé et que vous y trouverez des personnes avec qui vous pourrez construire de bonnes relations.

  4. Je ne le répeterai jamais assez… préparez votre « pitch ».

    Pourquoi ?  Afin de savoir à l’avance ce que vous allez dire et ainsi vous concentrer sur le plus important, ce que les autres ont à vous dire. Pour plus de renseignements à ce sujet veuillez consulter l’excellent billet consacré au sujet du « pitch » rédigé par moi-même 😉

  5. Contactez l’organisateur pour obtenir la liste des participants.

    Osez, il est là pour ça ! Son rôle est de mettre les personnes en contact pour favoriser le business. Alors, obtenez cette liste et étudiez-là. Servez-vous de Google pour voir ce que vous avez en commun avec les personnes que vous voulez contacter et si elles ont des personnes dans leur réseau avec qui elles pourraient vous mettre en contact.

Pensez à la règle d’or : « Traitez les autres comme vous voudriez être traités et tout ira de mieux en mieux ».

scroll